Délice de Jeannette

L’onctuosité faite fromage

Production inédite de la Ferme des Trente Arpents, le Délice de Jeannette ne pourrait avoir de nom plus approprié. Baptisé en hommage à la dernière génisse née au Domaine en l’an 2000, c’est un fromage dont la douceur et la texture crémeuse ravissent le palais.

L'avis de l'affineur

Invitant à la gourmandise, le Délice de Jeannette est synonyme de plaisir. Une cerise sur le gâteau à la fois subtile et riche.

Les caractéristiques du Délice de Jeannette de la Ferme des Trente Arpents

Fromage triple crème contenant 75 % de matière grasse, à l’instar du brillat-savarin ou du mascarpone italien, le Délice de Jeannette de la Ferme des Trente Arpents se distingue par sa petite taille de 13 cm de diamètre sur 8 cm d’épaisseur. Doux au palais, gras et gourmand, il possède un goût de crème subtilement fleurie reconnaissable entre mille.

La fabrication du Délice de Jeannette

Lors de la fabrication du Brie de Meaux et de Melun, le fromager procède à un écrémage du lait pour l’alléger en matière grasse. Au terme de cette opération est récupérée une crème onctueuse qui est utilisée pour fabriquer le Délice de Jeannette. Proche du brillat-savarin, ce fromage est composé de lait entier de vache travaillé à chaud et enrichi à la crème. Moulé à la main, il est affiné pendant une à quatre semaines avant d’arriver à maturation.

Conservation et consommation 

Pour qu’il conserve sa texture, il est recommandé de conserver le Délice de Jeannette à une température comprise entre 4 et 8 degrés. Pouvant se déguster en fin de repas ou en salade, il peut être agrémenté d’aromates ou d’épices, de poivre ou de raisin.

 

Afin de l’apprécier pleinement, il est conseillé de le servir avec un pain doux et enrichi en lait comme un pain viennois et d’éviter les variétés à base de seigle ou les pains complets. Un champagne brut ou un vin liquoreux lui permettent de libérer tout son potentiel.